mercredi 17 juin 2015

Tag « Problèmes de lecteurs »

1 : Tu as 20.000 livres dans ta PAL. Comment décides-tu de ta prochaine lecture ?

Je fonctionne, comme beaucoup de lecteurs, muée par l'envie du moment. Quand je suis sur le point d'achever une lecture, mon esprit se porte déjà vers la suivante. Je farfouille, je touche les couvertures, je lis le premier paragraphe. De quoi ai-je envie ? De sérieux ? De romance ? D'Histoire ? De Fantasy ? Je sélectionne souvent trois ou quatre ouvrages que j'empile sur ma table de nuit. Je reviens les voir régulièrement dans la journée, comme ça, pendant trente secondes (oui, vous avez le droit de dire que je suis légèrement atteinte) et le soir venu, je sais lequel je vais lire.

2 : Tu as lu la moitié d'un livre et tu ne l'aimes pas. Tu abandonnes ou tu continues ?

Je ne suis pas génétiquement programmée pour abandonner un livre. C'est d'ailleurs un énorme problème pour moi. C'est la raison pour laquelle j'ai des livres-toilettes chez moi. 

Quand on vient dans ma maison pas du tout rénovée et dont les murs sont peuplés d'habitants qui font des drôles de bruits la nuit, et que l'on a l'insigne honneur (oui, oui, tout à fait!) de visiter les toilettes, on se rend vite compte qu'il y a des livres qui traînent dans cette petite pièce, là, à portée de main. Juste tendre le bras depuis le trône, ouvrir les doigts, et l'objet du péché est là. 

Actuellement, il y en a un qui y règne depuis plus d'un an. Parce que je n'ai pas réussi à l'abandonner et qu'il est long, très long le bougre.

Et ce pauvre petit-long-roman-qui-m'enquiquine-depuis-un-an a des rivaux. Parce qu'il y a une autre catégorie de livres-toilettes, ceux qui me poussent à fréquenter régulièrement cette salle du trône parce que je ne peux pas les lâcher et que j'ai honte d'être autant accro (à ces livres hein, pas à mes toilettes!) Donc cette deuxième catégorie passe avant la première catégorie, souvent, très souvent, et c'est un drame, croyez-moi, parce que le petit-long-roman-qui-m'enquiquine-depuis-un-an n'en finit pas de torturer mon esprit parce que je ne l'ai pas terminé...

3 : La fin de l'année approche et ton challenge Goodreads n'est pas fini. Est-ce que tu essaies de te reprendre et comment ?

Autre défaillance génétique de mon programme interne, je suis incapable de suivre un challenge. J'ai besoin de cet espace de liberté que me procure la lecture, et me fixer des challenges équivaut, pour mon esprit tordu, à me mettre les limites. Impossible. Avec un challenge, j'aurais la sensation pesante d'être orientée, pour ne pas dire obligée, et ça, c'est clairement niet...

4 : Les couvertures d'une saga/série que tu aimes ne se ressemblent pas... Comment tu gères ça ?

Je vais pester, je suis quelqu'un de très superficiel en ce qui concerne les livres, mais je passe rapidement outre. Ce n'est pas l'enveloppe qui compte finalement, mais l'intérieur.


5 : Tout le monde aime un livre que toi tu n'aimes pas. A qui en parles-tu du coup ?

Je parle très peu de mes lectures dans la vie réelle. C'est un espace très privé pour moi, très intime. J'échange peu. Il pourrait m'arriver de publier mon avis sur mon blog, même si rien n'est moins sûr. Je n'ai pas le temps de chroniquer toutes mes lectures, alors je m'attarde sur celles qui m'inspirent le plus, et souvent, ce sont celles que j'ai préférées.

Malgré tout, s'il s'agit d'une lecture que j'ai ardemment attendue (vous savez, la fan hystérique qui hurle quand la star arrive, c'est un peu moi avec certains livres...) et que je suis déçue, ma déception me poussera à rédiger une de ces fameuses chroniques, parce que j'ai une véritable relation affective avec les livres (je vous assure que je suis saine d'esprit!), et que je déteste être déçue...

6 : Tu es en train de lire dans un lieu public et tu sens que tu vas pleurer ? Qu'est-ce que tu fais ?

Il y a trois étapes dans cette situation :
  1. Les larmes montent, la gorge se noue. Gloups... Coup d’œil aux alentours, personne ne m'a encore vue. Très bien. Reposer le livre. Mais l'histoire est captivante. Y revenir après, pas possible. Je dois connaître la suite. Je m'y remets après un dernier coup d’œil aux alentours. Tant pis, je vais tenir. Les larmes ne couleront pas. Je suis forte. L'auto-contrôle, c'est moi. Je peux le faire.

  2. Eh bien, non. Je n'ai pas tenu. Au temps pour mon auto-contrôle qui clairement peut mieux faire. Les larmes commencent à couler. Et la scène est juste waouh... Encore un coup d’œil, on me regarde vraiment bizarrement. Les gens s'interrogent, je le vois dans leur regard. Qu'est-ce qui lui arrive ? C'est grave ? Non, juste un passage beaucoup trop émouvant. Je souris poliment et retourne dans mon livre. Ça ne regarde personne.

  3. Mon nez est plein. Désolée pour les détails, mais c'est l'étape assez terrible, vous savez. Surtout quand on n'a pas de mouchoir sous la main. Et là, j'aimerais beaucoup avoir été capable de m'arrêter, mais non, je ne suis pas raisonnable. Encore un coup d’œil à la ronde. On me dévisage. La sollicitude. La pauvre, elle ne va vraiment pas bien. Sourire encore plus poli de ma part. Surtout ne pas demander de mouchoir. Se glisser furtivement vers les toilettes, le livre toujours à la main, bien sûr, pour se moucher avec du papier. Et surtout, pour finir mon passage tranquillement. Ils sont pénibles les gens avec leur sollicitude.
    Et sortir de là. Et se justifier. Mes allergies, vous comprenez. C'est difficile, vraiment. Oui, c'est de famille. Mon frère a des réactions encore pire.

    Bon, ça fonctionne au printemps, parce que l'hiver, il faut trouver autre chose.

7 : La suite d'un livre que tu aimes vient de sortir mais tu as oublié pas mal de choses. Que fais-tu ? Tu relis le précédent ? Tu trouves un synopsis bien spoilant ? Tu pleures de frustration ?

Je relis toujours au moins le tome d'avant, et parcours souvent les autres aussi. Ce qui fait que ma table de nuit chancèle dangereusement sous le poids des ouvrages qui s'accumulent. C'est souvent aussi le prétexte idéal pour moi pour relire certains passages que j'avais oubliés. Ben oui, je dois me mettre dans l'ambiance, vous comprenez ! (Oserais-je avouer que je mets des post-it sur les pages de mes passages favoris pour les retrouver plus facilement? )

8 : Tu ne veux pas prêter tes livres. Comment dis-tu non gentiment si on te pose la question ?

C'est un fait, je ne prête pas mes livres. Mes livres sont sacrés. Hors de question. J'arbore un sourire poli (je suis une spécialiste du sourire poli, croyez-moi) et je décline le plus doucement du monde. « Tu sais, je suis une fétichiste des livres, (je passe déjà pour une originale avec mes livres, alors vous imaginez...) je n'arrive pas à les prêter... Mais je suis sûre qu'ils l'ont à la biblio... » Et si c'est un/ une ami(e), je le lui achète, il faut partager les bonnes choses.

9 : Tu as choisi et reposé 5 livres le mois passé. Comment gères-tu ta panne de lecture ?

Je ne connais pas de panne livresque. Je n'en ai jamais eu. Je ne sais pas si dire « ouf » d'ailleurs, ça ferait du bien à mon compte en banque et ma banquière adorerait. J'ai des phases de boulimie livresque, d'autres ou je lis un peu moins vite (surtout en période de grosse fatigue), mais j'ai toujours un ouvrage en cours.

10 : Il y a tellement de nouveaux livres que tu rêves d'acheter. Combien en achètes-tu réellement ?

Euh, joker... Vous savez bien que les Dieux nous surveillent... Ils ont des caméras partout.

(Sachez juste que si j'ai dû suivre des séances aux Livres-Addicts Anonymes, il y a une raison...)

11 : Après les avoir acheter, combien de temps restent-ils dans ta PAL avant que tu ne les lises ?


Ma PAL est une sorte de bibliothèque pour moi, ou de librairie dans laquelle je vais piocher mes prochaines lectures. J'ai un besoin irrépressible de pouvoir choisir. Un livre peut d'ailleurs rester cinq ans dans ma PAL (je tairai le nombre d'ouvrages de ma PAL, vous ne me ferez pas parler, même sous la torture), mais je finirai par le lire. Le bon moment arrivera, toujours... Il peut mettre deux semaines, deux mois, deux ans à pointer le bout de son nez, mais il sera là...

Merci au Chat du Cheshire pour ce tag! Prend le relai qui veut!  

22 commentaires:

  1. C'était bien sympa de lire tes réponses. Beaucoup aimé celle des larmes et de tes livres toilettes. Je ne pourrai pas rester un an sur un livre, j'aurai tout oublié...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai une bonne mémoire, mais je dois reconnaître que cela traîne trop pour celui-ci!!

      Supprimer
  2. Oh, j'adore ce tag, il est extra ! Et tes réponses encore plus ! ;)

    (oui, je me doute du pourquoi du comment tu es arrivées dans les Livres-Addicts Anonymes)
    (je compatis, d'ailleurs)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, entre addictes, on se comprend!! lol

      Supprimer
    2. M'en parle pas... j'ai acheté 7 romans en 2 jours. Ma façon à moi de faire les soldes ?
      (je suis cuite, fichue)
      (en plus, je vais bosser sur mon prochain roman qui se devra d'être déjanté)
      (et l'un des romans que j'ai acheté porte le titre Bora Bora's bitchies, édition EdiBitch, ça promet)
      (je suis fichue)

      Supprimer
    3. Waouh, 7 romans!! J'en rêve!! Mais ce mois-ci, on change les fenêtres!! Alors restrictions budgétaires. grrr

      Suis curieuse pour ton prochain roman!!!

      Supprimer
    4. Je compatis ! En même temps, de nouvelles fenêtres, c'est un vrai bonheur. Tu apprécieras encore plus cet hiver... ;)

      Supprimer
    5. C'est clair... Surtout que les actuelles sont poreuses et laissent passer la pluie et le vent...

      Supprimer
  3. Je suis comme toi, Mes toilettes sont un vrai lieu de culture,de lecture, de mots croisées... :)

    -Toc toc toc, t'as bientôt fini ?! ça urge mdr ^^ ;-)

    Sympa ton tag :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça!!

      Ou alors les questions du genre : "Tu restes longtemps, tu te sens mal?"
      "Non, non... ça va..." lol

      Supprimer
  4. Hiiiiiiiii de m'avoir répondu !!
    Effectivement, les Dieux nous surveillent ? Que vont-ils bien manigancer pour nous punir ? En tout cas, je me retrouve totalement avec ta description d'un passage émouvant ;) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'empêche que les passages émouvants sont les plus fourbes je trouve. Parce qu'après, dur de se justifier ou de préserver ce moment de lecture!

      Supprimer
  5. Ah cette méchante Léa qui tague tout le monde. Tu me fais rappeler qu'il faut que je le fasse... Je n'aime pas abandonner des lectures mais maintenant je mets en pause, desfois pendant un an ou un an et demi, puis je m'y remets. Je peste comme toi pour les changements de couvertures, et j'ai déjà pester pour des changements de formats!!! Oui! Ps: Il faut que tu me donnes ton groupe d'addict livresque car je pense en avoir besoin. C'est sympa d'en apprendre plus sur toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es aussi une accro? (Chuutt, ne pas le dire trop fort, il y a des méchants qui nous surveillent... cf mes "chroniques de la liste noire des livres interdits") lol

      Supprimer
  6. hihihi des livres toilettes : très sympa !!! Comme toi mes lectures, mon blog etc c'est très intime et j'en parle pas forcément autour de moi :)
    Merci pour ces petits détails avec ton nez qui coule mdr mdr j'ai rit ^^
    mais non y a pas de caméras lol donc ton passage au anonymes veut tout dire surtout !!! ^^ ooo allez dis nous combien tu as de livres dans ta PAL : sourire angélique
    Super top, j'adore comment tu l'as traité
    a bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, non... Je ne révèlerai rien! Il y a les Dieux qui m'espionnent, et si le nombre vient à filtre, suis bonne pour la prison... Surtout que l'été est très mauvais pour ma PAL: je lis énormément, mais j'achète encore plus. Grrr, suis incurable!

      Merci de ton passage!

      Supprimer
  7. J'ai adoré le passage sur tes yeux larmoyants ^^
    J'avais clairement la scène devant moi !

    RépondreSupprimer