lundi 22 août 2016

Maudit Karma, David Safier

Animatrice de talk-show, Kim Lange est au sommet de sa gloire quand elle est écrasée par une météorite. Dans l'au-delà, elle apprend qu'elle a accumulé beaucoup trop de mauvais karma au cours de son existence. Non seulement elle a négligé sa fille et trompé son mari, mais elle a rendu la vie impossible à son entourage. Pour sa punition, Kim se réincarne en fourmi. De ses minuscules yeux d'insecte, elle voit une autre femme la remplacer auprès de sa famille. Elle doit au plus vite remonter l'échelle des réincarnations.

On ne le dit jamais assez, il faut soigner son karma... On ne sait jamais ce qui peut nous arriver. Prenez par exemple la probabilité qu'un lavabo d'une station spatiale russe nous tombe sur la tête... Probabilité nulle me ferez-vous remarquer... Eh bien parlez-en à Kim Lange, l'héroïne de Maudit Karma, on verra ce qu'elle en pense ! Elle vous dira qu'elle aurait bien mieux fait de s'occuper de sa fille, de voir son mari autrement que comme un meuble de la maison et de ne pas le tromper avec un présentateur sexy, de ne pas être désagréable avec les gens, parce que la probabilité nulle, elle l'a écrasée. Paf, comme ça. Paf, c'est tout. 

Elle insistera également sur le détail non négligeable des points de karma qu'on peut perdre facilement. Parce que si on en a trop perdu et qu'un lavabo russe nous tombe sur la tête, on est mal, très mal. On pousse un cri de douleur, puis un soupire d'extase, que la lumière est belle ! Et après ? La jolie lumière, elle nous renvoie à la case départ. Et sans toucher le jackpot. Si notre karma est à zero, on recommence. Et dans ces cas-là, on se dit qu'on aurait vraiment dû faire attention à ces satanés points.

David Safier est un auteur que j'aime vraiment beaucoup, ses romans sont légers, plein d'humour et ont toujours une morale facile à saisir. Ils font sourire, rire aussi, parfois pleurer, toutes ces émotions qui font que les pages défilent et que, sans qu'on s'en soit rendu compte, la dernière est déjà là.

Kim est l'archétype de la personne que l'on déteste mais que l'on finit par aimer. C'est quelqu'un d'égoïste, d'égocentrisme, qui va devoir apprendre à vivre pour les autres et non uniquement pour elle si elle veut caresser le doux espoir de revoir sa fille. Les leçons qu'elle va devoir apprendre vont être dures, douloureuses (et certaines vraiment originales !), sa route va croiser des personnages hauts en couleurs (Casanova est... exceptionnel, et Bouddha... vaut son pesant de cacahouètes, et je ne parle pas de son tour de taille) et le final du roman réserve son petit lot de surprises. Un roman bien écrit qui fait beaucoup de bien !

27 commentaires:

  1. Déjà. J'adore la couverture.
    je ne connaissais pas alors merci pour la découverte ! Je vais peut-être craquer :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couverture est très sympa! C'est un roman à découvrir!

      Supprimer
  2. Le couverture est trognonne je trouve ^_^ Merci de penser à notre karma avec cette nouvelle découverte ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut soigner notre karma, toujours!

      Supprimer
  3. C'est sympa, puis c'est un sujet intéressant. Bon j'avoue que j'adore la couverture lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un sujet original, et la couverture est choupinou!

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout (même l'auteur, d'ailleurs), mais le résumé et ta chronique me donnent bien envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur est vraiment à découvrir. J'aime beaucoup son humour.

      Supprimer
  5. Oh oui c'est vrai, ce livre fait tellement de bien! J'en garde un beau souvenir, entre rire et détente. Et puis la couverture est TROP classe! :D))
    (j'avais aussi aimé "Jésus m'aime", mais préféré ce "Maudit Karma")
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai moins aimé Jésus m'aime par contre, le sujet sans doute, parce que la plume de l'auteur est vraiment géniale.

      Supprimer
  6. Il est dans le fin fond du fond de ma PAL celui-là ! Va falloir qu'il remonte et vite ! Et HOP !!! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un roman pour une journée un peu grise!

      Supprimer
  7. Roman que j'ai beaucoup aimé, mais "Sors de ce corps, William!" reste mon préféré de l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas lu encore, mais avec ton comm, je vais vite réparer ce manque!

      Supprimer
  8. Hum! C'est un roman que je devrais découvrir ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une vraie bouffée d'oxygène, un roman qui fait du bien!

      Supprimer
  9. Je l'avais lu à sa sortie et j'en garde un agréable souvenir. Un bon moment lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu en gardes un agréable souvenir, ça signifie que le roman est efficace!

      Supprimer
  10. J'ai adoré cet ouvrage ! Ca se lit bien, c'est drôle, inattendu et touchant. Par contre, la fin ne m'a pas forcément plu. Le happy end n'était pas obligatoire.
    En tout cas, cet ouvrage m'a arraché des barres de rires. Comme tu dis, c'est vraiment un "roman qui fait du bien" au moral !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien aimé ce happy end, certes un peu facile, mais avec une jolie morale je trouve. Dans la continuité du roman finalement.

      Supprimer
  11. Oh ! J'adore la couverture !
    (je crois que ce sera mon commentaire le plus inutile du jour ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je le trouve très bien ton commentaire! Les couvertures sont essentielles, et je suis une superficielle des couvertures! :)

      Supprimer
  12. Ahah j'ai tellement l'impression d'avoir un mauvais karma, j'espère éviter la météorite! ça a l'air rigolo en tout cas et cette couv est superbe :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca serait dommage pour la météorite! Si tu pouvais l'éviter, ça serait mieux!
      Je croise les doigt pour que ton karma aille mieux!

      Supprimer