lundi 23 février 2015

La pelote d’épingles, Cécile G. Cortes




De nos jours, l’existence des marraines fées est bien connue. L’une d’entre elles, Violette, est missionnée à Paris pour réunir deux tourtereaux : un chanteur pour midinettes et une couturière sans le sou. Mais sur place, rien ne se déroule comme prévu : les prétendants ne se calculent même pas ! Pire, le jeune homme craque pour les charmes de la fée qui doit pour la première fois gérer un problème de taille, pour lequel elle est parfaitement incompétente et inexpérimentée : ses propres émotions.
----------------------------
Résumé des Chroniques de la Liste-noire-des-livres-interdits.
Une sombre menace plane sur nos livres-chéris, sur ces ouvrages qui nous transportent jusqu'à pas d'heure dans la nuit et nous font rêver encore et encore dans la journée : les Dieux-de-tous-les-trucs-de-la-mer-et-de-la-terre les ont déclarés « dangereux pour l'humanité », et nous somment, nous, les humbles lecteurs, de les leur livrer. Voici l'histoire de notre rébellion! 
(Vous trouverez les épisodes précédents dans la colonne de droite !)
 ----------------------------
    Je vérifie que l’écran de l’ordinateur qui me met en communication avec Roanne est bel et bien éteint, et qu’il en est de même pour le micro. Nous avons une affaire urgente à traiter, et malheureusement, pour son bien, elle ne doit pas être au courant.
— Les filles, eh oh, vous êtes là ?
    Johanne est la première à se matérialiser sur l’écran. Elle mime un salut militaire.
— Présente chef ! Toujours prête chef !
    Oui, toujours prête, elle a même renoncé au Nutella. Enfin je crois… Sa web cam a dû légèrement glisser vers la gauche, et j’aperçois un pot à la silhouette familière. Elle a craqué. Je suis sur le point de la réprimander quand je me rappelle que moi aussi j’ai un objet du délit dissimulé sous mon bureau pour qu’elles ne le voient pas. Je m’abstiendrai pour cette fois.
    L’écran de Melliane et celui du Chat du Cheshire s’allument presque en même temps. Melliane a les cheveux encore mouillés de sa douche.
— C’est pour quoi ? Ce n’est pas l’heure habituelle, constate-t-elle.
— Je sais, il y a urgence… L’heure est grave.
— Les dieux-de-tous-les-trucs-de-la-mer-et-de-la-terre ont fait quelque chose ? s’enquiert Le Chat en fronçant les sourcils.
— Pas encore, mais ça ne saurait tarder. C’est Roanne le problème.
— Roanne ? pépie Johanne. Mais elle est toute mimi… Elle est où d’ailleurs ?
— Ne me dis pas qu’elle travaille pour les Dieux, grogne Le Chat.
— C’est un espion, c’est ça ? crie Melliane horrifiée.
    Je m’empresse de mettre fin à l’agitation ambiante.
— Non, non, c’est bien pire. Elle écrit.
— Quoi ? s’égosillent mes trois copines en même temps.
— Oui, et c’est vachement bien ce qu’elle écrit. Un conte contemporain vif aux accents de romance, qui flirte avec les couleurs de l’arc-en-ciel, et la douceur du printemps.
— Elle écrit, répète Le Chat en secouant la tête.
— Des personnages forts et attachants, une bande de copains comme on en voudrait tous, un Sevan craquant, une Violette marraine fée adorable qui apprend à se découvrir et à écouter son humanité… Une histoire qui se dévore jusqu’à pas d’heure et qui vous laisse un sourire un peu béat sur les lèvres.  
— On est vraiment mal… gémit Melliane en se prenant la tête dans les mains.
— Un regard sur la société parfois acide, des méchants pas du tout sympathiques, du rythme, des émotions… Beaucoup d’émotions… Un océan d’émotions… Pfff, ils vont vouloir le mettre sur la liste-noire-des-livres-interdits.
— Ah mais non, s’exclame Le Chat, hors de question. Il va finir dans le Donjon avec les autres !
— Il faut faire quelque chose ! rétorque Johanne en se levant tellement vite qu’elle en fait bouger sa web cam qui nous fait un gros plan sur le pot de Nutella.
    Elle rougit et le glisse, comme si de rien n’était, hors champ. Solidaire, je sors le mien de sa cachette, et pioche une grande cuillerée dedans. L’heure est très grave, il faut reprendre des forces.
— Bon, je crois qu’on est toutes d’accord pour dire qu’il faut la protéger, avance Melliane.
    Nous acquiesçons toutes en cœur. Elle continue.
— Parce que, s’il y a un donjon-des-livres-interdits, qui nous dit qu’il n’y en a pas un pour les Dangereux-Auteurs, hein…
    Je manque de m’étrangler, elle a raison. La situation est encore pire que prévu. Il faut agir, et vite.
— On en est où de l’annonce ? demandé-je au Chat.
— Nada, nothing, niet… Pas de Aiden en vue.
— Merdum…. Et si on en passait une pour une Marraine fée ? Violette est toute douce, mais elle est capable de sortir les griffes. Et elle a des dons qui pourraient nous être très utiles.
— Oui mais ça ne va pas nous arranger dans l’immédiat … réplique Melliane, la concentration ayant pris possession de son joli visage. Parce que le temps qu’on trouve…
— C’est vrai… Déjà, on la met sur la liste-des-auteurs-à-protéger, et on va croiser les doigts pour que les Dieux nous laissent un peu de répit. Le temps d’y réfléchir, et d’avoir un plan.
    J’ai bien pensé à lui envoyer une cotte de mailles par la Poste, mais je ne suis pas sûre que ce soit efficace, même si mon séant aurait apprécié un peu de renfort dans certaines situations.
   Soudain, les écrans grésillent et je vois les visages de mes amies disparaître lentement. Une vague d’enthousiasme me submerge et m’enveloppe dans une douce chaleur : une autre prophétie ! Pour nous guider ! On va pouvoir avoir un vrai plan. Avoir enfin une stratégie. Et sauver Roanne du Donjon-des-dangereux-auteurs ! On est sauvées !
    Une silhouette se détache sur le fond neigeux de mes écrans d’ordinateur, puis une autre, puis encore une autre. Une voix caverneuse, que je ne connais que trop bien malheureusement, retentit. Ma vague d’enthousiasme est soudain aussi glacée que le Pôle nord, et ce n’est plus du tout de l’enthousiasme mais une terreur sourde. Je me fige.
 « L’heure est très grave livre-vie… Nous sommes déçus, nous fondions tant d’espoirs en toi. Et voilà que maintenant tu as de bien mauvaises fréquentations… »
    Ah ben non, ce n’est pas vraiment une prophétie. Dans la voix métallique de tous les Dieux-de-tous-les-trucs-de-la-terre-et-de-la-mer résonne toute leur colère. Je rentre le cou dans mes épaules, affiche un air contrit que j’espère efficace, et prends une nouvelle cuillère de Nutella. Je vais avoir besoin de réconfort je crois.

13 commentaires:

  1. OhMonDieuMonDieuMonDieu...
    Si j'écris et édite un truc hyper chiant et mélodramatique, la prochaine fois, tu penses que je peux m'en sortir ?...

    (bon, en vrai, je suis morte de rire devant mon écran, et je ronronne plus fort que l'affreuse petit chose noire... tu as de la chance, je ne peux pas mettre de petits cœurs partout dans ce commentaire, mais ça, c'est uniquement pour ne pas attirer davantage l'attention de qui-tu-sais sur toi)
    (vous m'apporterez des oranges si je me fais choper ?...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon panier d'oranges est prêt ! Mais on va tout faire pour te protéger!

      Supprimer
  2. OH mince tu m'as démasqué pour le nutella, pffff pas juste! Je ne savais pas que Roanne écrivait, tu donnes envie de le lire!!! :'(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je suis solidaire pour le Nutella! Et oui, notre Roanne est une star!

      Supprimer
  3. Oh sympa de découvrir que Roanne écrit et que tu as passé un super moment avec son livre. Je ne connaissais pas du tout j'avoue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben tu vois! Pour une fois que c'est moi qui te fais découvrir quelque chose! lol

      Supprimer
  4. Je l'ai dans ma PAL, j'ai hâte de le commencer ;)

    RépondreSupprimer
  5. Et si en plus les copines se mettent à écrire, on n'est vraiment pas sorti de l'auberge ! Pour les Dieux : VOUS NE PASSEREZ PAAAAS !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair qu'on est mal, je te le dis moi...

      Supprimer
  6. Oh Roanne écrit! :o C'est super en plus l'intrigue de ce bouquin à l'air super ^^! Le moment ''pot de nutella' m'a tué x) la solidarité c'est important <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais la solidarité, c'est essentiel!! Il faut la protéger notre Roanne, les Dieux sont retors!

      Supprimer
    2. Plus d'un mois après... (ahem)

      Merci les filles, vous êtes des amours !
      Tournée de nutella !

      Supprimer