jeudi 31 août 2017

Dynasties, « Entre les flammes », tome 1, Ilona Andrews.

Nevada Taylor fait face au dossier le plus éprouvant de sa carrière de détective, une mission suicide pour capturer le suspect d'une enquête explosive. Nevada n'est pas sûre d'en avoir la capacité. Sa proie est un Prime, le plus haut rang des praticiens de la magie, qui peut enflammer n'importe qui et n'importe quoi.
C'est alors qu'elle est kidnappée par Connor “Mad” Rogan, un milliardaire sombrement tentant et aux pouvoirs tout aussi dévastateurs. Déchirée entre deux extrêmes, fuir à toutes jambes ou céder à cette attraction irrésistible, Nevada doit s'allier à Rogan si elle veut rester en vie.
Rogan en a après la même cible et a besoin de Nevada. Mais elle devient lentement une obsession, quelqu'un d'autre que lui qui lui tient à cœur, pour changer. Et comme Rogan l'a appris, l'amour peut être aussi périlleux que la mort, particulièrement dans le monde magique.

----------------------------------
Résumé des Chroniques de la Liste-noire-des-livres-interdits:
Une sombre menace plane sur nos livres-chéris, sur ces ouvrages qui nous transportent jusqu'à pas d'heure dans la nuit et nous font rêver encore et encore dans la journée : les Dieux-de-tous-les-trucs-de-la-mer-et-de-la-terre les ont déclarés « dangereux pour l'humanité », et nous somment, nous, les humbles lecteurs, de les leur livrer. Voici l'histoire de notre rébellion! 
----------------------------------
Les épisodes précédents : 313233, 34, 35

– D'abord, tu inscris ton nom, m'explique Lupa d'une voix douce.
Lupa a toujours une voix douce, c'est bien, ça met en confiance, ça m'apaise... Parce que ce qu'on s'apprête à faire, c'est... brrrr

– Je mets hip, Livre-vie, hip, c'est ça ?
– C'est comme ça, que tu t'appelles non ? réplique Johanne qui mâche ce qui doit être un gâteau sec.

Scrunch, scrunch, entends-je. Je lui demanderais bien de partager avec moi, ça calmerait mes nerfs, mais via internet, ce n'est pas facile.

Ce matin est un jour important, hip, nous partons à l'assaut du, hip, monde, nous allons reconquérir le temps perdu, hip, dans notre lutte contre les Dieux-de-tous-les-trucs-de-la-mer-et-de-la-terre, nous allons, hip, mettre un point final à l'extermination de nos, hip, livres chéris, nous allons libérer les opprimés, hip !

– Ça y est, elle délire ! grommelle Melliane.

Pourquoi est-ce que, hip, je n'arrive pas à garder les mots, hip, dans ma tête ?

– Parce que tu es fêlée et qu'ils sortent par les fissures de ton cerveau, glousse le Chat duCheshire, très fière de sa trouvaille.

Pour la peine, je lui tire la langue, elle ne le verra pas, mais tant pis ! Jimmy la gargouille a eu l'idée géniale d'enduire ma webcam de Nutella et je n'ai pas réussi à la nettoyer complètement. Si je l'allume, on a l'impression qu'un cloporte qui a trop traîné dans la boue se promène sur mon visage. Je n'aime pas les cloportes. Je dois déjà cohabiter avec une gargouille, n'en rajoutons pas. 

J'évite un jet de Nutella que Jimmy vient de m'envoyer en enfournant une grosse cuillérée de pâte à la noisette. Il a la fâcheuse tendance à partager avec tous les alentours quand il mange, ce qui explique la présence de mon tablier de cuisine "Charlotte aux fraises" que j'ai rigoureusement noué autour de moi. Lors de notre dernière conférence au sommet, Bea m'a quand même demandé si j'avais fait un combat de boue avec Jimmy. 

Le pire est qu'elle était sérieuse. Très sérieuse. 

Donc pas de webcam. Je tire une deuxième fois la langue au Chat pour la forme.

– Hip...

Un point de côté commence à me cisailler le flanc. Je n'ai jamais su parler sans avoir de point de côté quand j'ai le hoquet.

Pas pratique.

– La-hip-taupe-m'y-troua-hip-si-m'y-troua-pu, dis-je très vite.
– Quoi ? s'exclame Johanne.

Je l'imagine froncer les sourcils, elle aime bien froncer les sourcils. Jimmy ronronne sur mes genoux, mon hoquet ne semble pas le déranger.

– La-taupe-m'y-troua-si-hip-m'y-troua-pu-hip, répété-je.
– Euh, on t'a déjà dit que les excès de Nutella sont mauvais pour la santé, ironise Roanne.
– Mais non, hip ! C'est un truc de ma grand-mère, hip, pour passer le hoquet, hip...
– Ça n'a pas l'air de fonctionner, constate Bea.
– C'est parce qu'il faut, hip, le répéter, hip, plein de fois très vite. La-taupe-m'y-hip-troua-si-m'y-troua-pu, la-taupe-m'y-troua-si-hip-m'y-troua-pu-hip, la-taupe-hip-m'y-troua-si-m'y-troua-hip-pu.
– Hoquet 1- Livre-vie 0, reprend le Chat d'un ton très sérieux.

Je ne tiens pas compte de son ton moqueur et fais glisser la souris jusqu'à la catégorie suivante. L'avenir de l'humanité n'attend pas. Je crois que j'ai du Nutella sur la joue maintenant. Ma bouche se crispe et je fusille du regard Jimmy qui me sourit. Une gargouille qui sourit c'est tout sauf mignon. Peut-être que je devrais lui prendre un rendez-vous chez le dentiste? 

Enfin bref, au boulot, sinon les filles vont encore dire que je divague. J'entends les ongles de Melliane tapoter sur le bois de son bureau. 

– Numéro, hip, de téléphone ? Mais pourquoi ils veulent, hip, mon numéro de téléphone ?

Melliane pousse à son tour un soupir, d'ordinaire, elle est patiente, mais cette histoire l'énerve déjà. Il faut dire que je lui ai un peu cassé les pieds avec la création d'un compte Facebook, tant et si bien qu'elle a eu une migraine carabinée et a dû aller consulter Monsieur-mon-médecin. Il lui a même fait le coup des highlanders!

– Tu peux aussi mettre ton adresse mail...

C'est la Team qui a eu la fine idée de nous créer une page facebook pour recruter des volontaires pour notre lutte. Moi je me serais contentée d'une petite annonce dans la presse, éventuellement sur internet, preuve que je ne suis pas réfractaire aux nouvelles technologies contrairement à ce que disent les filles.

– Date de naissance, hip ? Mais, hip, à quoi ça sert ça ?
– C'est si on veut te souhaiter ton anniversaire, grommelle le Chat en soupirant elle aussi.
– Je n'ai, hip, pas d'âge, protesté-je. Les années, hip, glissent sur moi comme, hip, l'eau sur un rocher.

Sans le hoquet, ma phrase aurait eu un autre effet.

– C'est beau ce que tu dis ! glousse Bea.
– Tu parles... C'est nul ! ironise le Chat. Bon, on se dépêche, j'ai un cours de Krav Maga moi !
– Hip, une photo ! Il me, hip, demande une photo ! Une photo, hip ! Eh, oh, ça va, hip, pas là-dedans, je ne vais pas vous, hip, donner une photo de moi ! m'emporté-je.
– Tu sais que tu parles à un ordinateur là ? Il n'y a personne en face, me reprend Lupa.
– Mais il me, hip, demande une photo !

Je tends le bras vers l'écran en oubliant qu'elles ne peuvent pas me voir.
– Mais non, on va mettre notre logo, dit Johanne.
Elle aussi s'impatiente, je l'entends dans sa voix.
– On, hip en a pas ! Merdum cacadum, hip ! m'exclamé-je.
– Alors on met une photo de Jimmy ! s'enthousiasme Lupa.

Je l'entends même battre des mains. Ledit Jimmy serre fort son pot de Nutella contre lui. En plus de vivre un pot de Nutella entre les griffes, il a la fâcheuse tendance à vouloir participer à toutes mes activités, toutes... Il m'accompagne même aux toilettes... Faire pipi avec une gargouille qui nous regarde, c'est un peu perturbant.

– Bouh ! crie Bea.
– Ahhhhhh, sursauté-je. Mais t'es malade !
– Nop, je suis sûre que ton hoquet a disparu.

Elle a l'air très fier d'elle.
– Hip...
– Raté ! Hoquet 2-Livre-vie 0. On part vers une victoire par KO du hoquet là, pouffe Bea.

Elle est pourtant gentille Bea normalement, le Chat a une très mauvaise influence sur elle.

– En parlant de Jimmy, le Chat, c'est ton tour de le prendre en pension. Je n'ai plus de Nutella chez moi...
– Euh, on ne parlait pas de Jimmy mais de ton hoquet. Et je ne peux pas, j'ai des invités en ce moment.
– Un pot, hip, de Nutella maxi format et, hip, il reste dans le placard.
– J'ai la varicelle, je ne voudrais pas qu'il l'attrape. Ça serait embêtant
– Et ça vient faire quoi là-dedans ?
– C'est contagieux, je ne voudrais pas que ça altère son...

Silence.

– Son, hip,quoi ?
– Sa virilité. Et de 1/, ça serait moche pour lui, et de 2/, on ne sait jamais, on pourrait se lancer dans l'élevage de gargouilles pour faire une armée.

Il y a des choses qu'il vaut mieux éviter de demander...

– Ce sont les oreillons qui causent ce type de problème, corrige Lupa. Et crois-moi, c'est une légende urbaine, un peu comme les sorciers. Les Dieux existent, les Faës aussi, mais pas les sorciers.
– Hip, je proteste, les sorciers existent ! Tout comme la magie ! Ilona Andrews en parle d'ailleurs très bien !
– N'importe quoi !
– Mais si, hip, je vous assure. Dans le tome 1 de Dynastie d'Ilona Andrews, on voit bien que la magie est présente et ordonne le monde. Des années auparavant, un sérum a doté les gens de capacités nouvelles, magiques, et a peu a peu réorganisé l'ordre du monde. Il y a ceux qui sont des sorciers forts, puissants, issus des grandes familles et les autres. Mais tout n'est pas aussi simple dans l'univers d'Ilona Andrews, ce n'est pas une simple opposition Puissants / Faibles. Les lignées les plus influentes ont créé un véritable réseau de pouvoir dans lequel la paix est un équilibre fragile. Nevada Taylor n'appartient au sommet de la pyramide. Elle est capable de savoir si quelqu'un lui ment ou non, mais ses pouvoirs s'arrêtent là. La situation lui convient tout à fait et elle est heureuse avec sa famille loufoque et l'entreprise familiale de détectives privés. Les fins de mois sont parfois difficiles, mais ils se tiennent en marge des histoires des puissants et c'est l'essentiel. Jusqu'au jour où on va lui forcer la main pour traquer un sorcier mega giga puissant, qui en plus, ne semble pas très stable psychologiquement parlant. C'est comme si on affrontait les Dieux-de-tous-les-trucs-de-la-mer-et-de-la-terre avec un cure-dent.

– David contre Goliath donc, m'interrompt Lupa.

– Oui, hip, c'est tout à fait ça ! Si elle ne le fait pas, elle perd tout ! Et sa quête croise la route d'un autre sorcier super mega puissant (et super mega sexy), Mad Rogan. Pas un gentil du tout... Un type un peu du genre psychopathe, du style qu'on évite et qui nous fait changer de trottoir quand on le croise. Elle va devoir s'allier avec lui pour sauver son entreprise et sa famille, et composer avec son tempérament volcanique. Action, tensions, retournements de situations, prémices d'un truc sympa entre Nevada et Mad Rogan, tout y est pour rendre cette histoire prenante. C'est une évidence, avec tout ça, on ne doit pas en douter, la magie existe et donc les sorciers aussi !

Si on avait été dans un dessin animé, une petite ampoule lumineuse serait apparue à côté de ma tête. Mais on n'est pas dans un dessin animé, on est dans la vraie vie, n'empêche que j'ai une idée. Et une sacrément bonne idée!

– Hip, d'ailleurs, comment, hip, on fait pour chercher le facebook de quelqu'un ? Mad Rogan a peut-être son propre compte. Il pourrait nous être utile, il a quand même des pouvoirs impressionnants. Je veux bien me dévouer pour l'héberger si besoin hein, hip...

Je suis comme ça moi, toujours prête à me sacrifier pour la cause. 

– Euh, je suis première sur la liste ! renchérit Melliane.

L'icône « invitations » clignote.

– Super, hip ! On a une première invitation, ça n'a pas tardé !

Le nom « Dieux-de-la-terre-et-de-la-mère » se détache sur l'écran de mon ordinateur.

Ça y est, je n'ai plus le hoquet...


Parce que tout arrive, vous pouvez me retrouver sur facebook ici (en espérant que les Dieux me laissent tranquille!)

La chronique du Chat, c'est ici

Pour lire celle de Melliane, c'est ici.

16 commentaires:

  1. GLOIRE, une nouvelle convertie à Ilona Andrews ! Après les Kate Daniels, on ne n'arrête plus !
    (Et tu ne me refile pas la gargouille, j'ai une réputation à tenir, moâ !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre que tu adoreras Jimmy! Je peux même te passer mon tablier "Charlotte aux fraises" !lol

      J'adore cette série, décidément, ce couple d'auteurs me plait beaucoup!

      Supprimer
  2. Je suis vraiment contente que tu ais passé un très bon moment avec celui ci aussi !

    RépondreSupprimer
  3. Je pense vraiment qu'il me plaira beaucoup celui-là ^^

    RépondreSupprimer
  4. J'avoue que j'ai un peur concernant le perso masculin principal. Mais bon, vu les auteurs... c'est tentant... je verrai si j'arrive à le faire accidentellement tomber dans mon caddie. ^^
    (désolée, je ne peux pas prendre Jimmy en pension, mon Affreuse Petite Chose Noire n'acceptera jamais :( )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jimmy cohabite très bien avec les chats, un pot de Nutella et zoo, l'affaire est réglée!

      Le perso masculin est vraiment top. J'avais un peu peur aussi, surtout qu'il soit trop cliché, mais en fait pas du tout! Fais le tomber par inadvertance dans ton caddie!

      Supprimer
  5. Ilona Andrews est une valeur sûre:) Bienvenue sur Facebook, son univers impitoyable, ses vagues d'indignation, ses milliers (milliards?) de photos et parfois, ses chaînes de solidarité. Un nouveau monde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un nouveau monde dans lequel je suis perdue! Qui a une boussole? :)

      Supprimer
  6. Coucou Céline,
    Je ne pense pas que ce livre est fait pour moi mais te lire me fait toujours aussi rire! :D)))
    MDRRRR

    RépondreSupprimer
  7. Bravo ! Tu as réussi !! Plus de hoquet, et un compte FessesdeBouc pour recruter !!!
    Le seul petit, mais tout petit, voire même minuscule problème est... QU'ON EST REPÉRÉES !!! À tous les coups, ils t'ont déjà localisée grâce à ton adresse IP...
    Mets Jimmy dans tout sac à dos, et rejoins-nous au point de ralliement "Charlie Alpha Tango Alpha", je gère la cargaison de la Nutella :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un détail ça que d'être repérées, un léger détail, rien de plus !:)

      Supprimer
  8. J'ai hâte de découvrir cette auteure <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'ils te plairont! (c'est un couple qui écrit)

      Supprimer