mercredi 23 avril 2014

M. Pénombre Libraire ouvert jour et nuit, Robin Sloan



Clay Jannon, webdesigner, se retrouve au chômage quand la récession frappe San Francisco. Le hasard le mène jusqu'à la librairie de l'étrange M. Pénombre, ouverte 24 heures sur 24, où il est embauché pour le service de nuit. Il découvre un lieu aussi insolite que son propriétaire, fréquenté par les membres d'un drôle de club de lecture. Ceux-ci débarquent toujours au milieu de la nuit, vibrant d'une impatience de drogués en manque, pour emprunter l'un des très vieux et très poussiéreux volumes relégués sur les hautes étagères du fond de la boutique. Volumes que, justement, M. Pénombre a formellement interdit à son nouvel employé de consulter. Clay finit pourtant par succomber à sa curiosité et découvre que ces livres sont tous écrits en code. Quelle obscure révélation renferment-ils ? 
 
Une libraire ouverte jour et nuit, 24h/24… Intéressant n’est-ce pas ? Idéale pour nos fringales livresques nocturnes, quand il nous faut absolument CE livre qui évidemment ne siège pas dans notre PAL… Quoique, vous n’êtes pas sûr de le trouver dans cette librairie, parce que, vous vous en doutez, il ne s’agit pas d’une librairie comme les autres, et M. Pénombre n’a rien d’un libraire ordinaire.

Clay Jannon est un jeune geek-webdesigner talentueux, mais sans emploi. La crise est là, et comme tout le monde, il doit payer un loyer pour vivre. Alors, il répond à une drôle d’annonce, celle de M. Pénombre qui recherche un libraire de nuit. Les livres, Clay connait. C’est un passionné de Fantasy, mais les ordinateurs l’ont quelque peu détourné de ces objets à l’odeur particulière.

Il rencontre M. Pénombre, son énigmatique patron, qui lui donnera comme seule consigne de noter dans le détail toutes les visites nocturnes, si rares soient-elles, dans un cahier. Clay apprendra rapidement que dans ce métier, le plus important est de savoir monter vite et bien (c’est moins dangereux !) aux échelles qui lui permettent de dénicher d’étranges volumes provenant de hauts rayonnages tout aussi étranges.

Et si la curiosité est un vilain défaut, il est souvent difficile d'y résister, surtout lorsqu'on n'a rien à faire. Clay se rend vite compte, que dans ces rayonnages, dans ces livres qu’il n’a pas le droit d’ouvrir, se tient un mystère d’éternité, qui pourrait bien coûter la vie à son patron. Voilà donc le point de départ de cette folle aventure, qui mêle tradition, modernité, et qui veut démontrer que loin de sonner le glas des livres, les nouvelles technologies peuvent même en être un digne pendant.

Sans avoir été une lecture inoubliable, qui m’aurait fait changer d’avis sur les liseuses par exemple (je sais, il ne faut pas dire « Fontaine je ne boirai pas de ton eau »), j’ai passé un très agréable moment de lecture. Les personnages auraient gagné à être davantage étoffés, mais Clay a un sens de l’humour qui fait mouche et son équipe, tellement disparate, est une belle réussite. 

Ce roman d'aventures est assez court, efficace, rythmé, et certains passages sont effarants de réalisme. L’auteur connait et maîtrise son sujet, et si la description de l’univers de Google, de son campus, ne manquera pas d’enthousiasmer certains, elle m’a fait froid dans le dos… Tant de pouvoirs concentrés en une seule entité...Brrrr...

20 commentaires:

  1. faudrait que je le lise ^^
    merci pour cette chouette chronique :)

    RépondreSupprimer
  2. Il est inscrit à ma liste, très envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer
  3. Oh ouais l ' idée me plait bien d 'une librairie ouvert 24h sur 24h genial avec un rayon bd biensur ^^
    Jolie chronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca serait génial!!!
      Mais je crois que M. Pénombre ne vend pas de BD. Ce serait une idée à soumettre!!

      Supprimer
  4. même si ce n'est pas un coup de coeur, il semble que tu ai passé un bon moment avec. Je ne connaissais pas du tout, alors je te remercie pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette moment de lecture. Pas de coup de coeur, mais l'important est d'avoir apprécié le roman!

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas, mais maintenant j'ai bien envie de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a quelques défauts, mais c'est un roman original, et bien mené!

      Supprimer
  6. Le résumé et ta chronique donne très envie de le lire. Bonne soirée bisous

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai commandé du coup, c'était trop tentant, en plus une librairie ouverte 7j/7 c'est rare ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que cette lecture te plaira!

      Supprimer
  8. Je ne connaissais pas du tout et j'avoue que cela m'intrigue beaucoup. Tu sais les liseuses cela peut s'avérer pratique sans tuer l'objet livre. Mais bon, je peux comprendre que cela fasse un peu peur. Je ne suis pourtant pas férue de technologies et j'ai adoptée la liseuse en parallèle du papier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les liseuses, tu as raison. J'ai juste la manie de posséder les livres, alors je risque d'acheter deux fois un ouvrage, parce que je veux l'objet dans ma bibliothèque. Embêtant pour mon porte-monnaie n'est-ce pas?!

      Supprimer
  9. Je ne connaissais pas cet ouvrage mais en lisant ta chronique j'ai envie de le lire ;) En tout cas c'est un concept sympathique une librairie ouverte 24/24h ^^

    RépondreSupprimer