vendredi 29 août 2014

Les Chicago Stars, « Nulle autre que toi », tome 1,Susan Elizabeth Philipps

"Vous n'aimez pas le football, mademoiselle Somerville ? C'est bien dommage, car votre père vous a légué son équipe". Phoebe n'en revient pas. Elle, patronne des Chicago Stars ! Avec pour mission de gagner le prochain championnat, si elle veut toucher sa part d'héritage ! Ultime pied-de-nez de son père qui l'a toujours méprisée. Ce défi, Phoebe entend bien le relever, même si elle doit s'imposer à ces gaillards machos, à commencer par leur entraîneur, Dan Calebow. Le plus teigneux de tous.

Avertissement: « Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite »

Pour mémo: Episode 1 , Episode 2, Episode 3
---------------------------
Je tourne dans ma chambre en me rongeant les ongles depuis presque vingt minutes. Bientôt, il ne va me rester que des moignons en guise de doigts. Je devrais me dépêcher, je risque d'être en retard, et je suis convaincue que la Dame-Rousse-Générale-en-chef n'appréciera pas. Je butte sur le tapis et me retiens à mon bureau pour éviter de tomber. Il ne manquerait plus que je me fasse mal.

J'ai honte. Oui honte. Parce que j'ai replongé, et que je n'arrive pas à me sentir coupable de ma re re re re chute. Je vais devoir aller là-bas et dire : Bonjour, je m'appelle livre-vie, et je suis livres-addict, et ensuite confesser ma faute, celle d'avoir été tentée par un livre d'occasion pas très jeune, sur le milieu du football américain, qui fait plus de 600 pages, et que j'ai dévoré jusqu'à pas d'heure.

Je vais devoir dire que j'ai vibré pour Phoebe et son passé difficile, cet être brisé malgré une assurance apparente, et pour Dan, coach qui en ferait rêver plus d'une (je pense qu'on devrait songer à créer un fan club des types idéaux...). Je suis sûre que mes copines du cercle des livres-addict aimeraient beaucoup Dan d'ailleurs, et Ron aussi, et Viktor également, parce que l'auteur a vraiment su les rendre attachants.

Je vais devoir reconnaître, sur une chaise qui me fait mal aux fesses (et je ne suis pas sûre que la Générale-en-chef apprécie que j'apporte un coussin, ce n'est pas une rigolote...), qu'avoir aimé cette plume alerte et pleine d'humour est un pêché presque capital, et le Cerbère-Général-en-chef va encore insister pour avoir toutes les coordonnées du livre pour le mettre sur la liste des ouvrages interdits. Je suis même sûre qu'elle va me demander de le lui remettre, moi qui avait pensé le prêter à mes copines en douce.

Parce que c'est un peu ça les Chicago Stars, c'est un peu le livre qu'on se refile dans une enveloppe parce que la couverture est kitsch à souhait, mais dont on reparle ensuite avec ses copines autour d'un chocolat chaud (ou d'un bon verre de vin blanc!) en gloussant comme des idiotes.

Je m'assois sur le lit.

Je me demande si je ne pourrais pas faire une rapide prière aux Dieux-de-tous-les-trucs-de-la-terre-du-ciel-et-de-la-mer pour qu'ils me dispensent d'y aller. Peut-être que je pourrais les convaincre que ce n'est pas si grave. Mais le sol est vraiment dur, je risque de m'écorcher mes genoux devenus trop sensibles, et je ne suis pas sûre qu'ils m'écouteront.

C'est qu'ils sont têtus les bougres ! Ils disent que j'ai une maladie qui me pousse à commettre des fautes graves, à avoir des lectures inadaptées, interdites. Moi je veux bien, je ne suis qu'une faible mortelle après tout. Ils disent qu'il faut demander pardon, pour ensuite pouvoir espérer guérir. C'est ce que je fais. Mais est-ce que je me sens mieux pour autant ? Je ne me sens jamais mieux que lorsque je lis une bonne romance qui me transporte, n'en déplaise aux Dieux...
Je continue de me ronger les ongles, une saveur métallique envahit ma bouche et je réprime un cri de douleur. Je suis allée trop loin. Si je ne fais pas attention, je vais tacher ma couette. 

Je ne comprends pas tout cela, je sais juste une chose, je vais être en retard, et je vais avoir mal aux fesses.

Et il va falloir que je parle avec mes copines du groupe, et vite...



8 commentaires:

  1. Ah j'ai bien aimé ceux de cette série que j'ai tenté mais il faudrait que je m'y replonge dedans donc bon je comprends que tu ais succombé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une série vraiment très très sympa!

      Supprimer
  2. Ca a l'air rigolo comme série... (bon, ok, je n'aime pas les sports de baballes, mais bon...).
    Pour ma part, pas mieux, je suis tombé sur "Le paria" jeudi (le 3ème du Cercle des Canailles) et je l'ai déjà terminé (le pire c'est qu'il est vraiment moins bien que les deux premiers mais je l'ai quand même terminé et, hum, bref).
    Joker !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je note, je note... Un autre livre interdit, ça m'intéresse! Mais chut, il ne faut pas le dire trop fort, les murs ont des oreilles!

      Supprimer
  3. Dans cette collection (promesse) je n'ai lu que les Lisa Kleypas (la saga Travis, du pure bonheur *--*) et ma foi je testerai bien à nouveau surtout que ton avis me donne bien envie :) et puis les bad boy!!!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hummm, je n'ai pas lu cette saga dont tu me parles! (discrètement, je note le titre! lol)

      Supprimer
  4. 600 pages sur du football américain!!!! Cette lecture sert de repentance! Les dieux devraient te pardonner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suis pas sûre qu'ils me pardonnent, justement! lol

      Supprimer