samedi 2 août 2014

L’homme qui voulait vivre sa vie, Douglas Kennedy



Aux États-Unis, de nos jours. Ben Bradford a réussi. La trentaine, avocat compétent, un beau poste dans l'un des plus grands cabinets de Wall Street, un salaire à l'avenant, une femme et deux fils tout droit sortis d'un catalogue Gap. Sauf que cette vie, Ben la déteste. Il a toujours rêvé d'être photographe, et son couple part à vau-l'eau. Quand il découvre que sa femme a une liaison avec un mauvais photographe, il est dévasté. Il va chez l'amant et...

Une fraction de seconde, une toute petite fraction de seconde peut faire basculer une vie. D’un côté ou de l’autre.

Et si finalement c’était un mal pour un bien, la porte ouverte vers ce à quoi on aspire ?

Ben Bradford fait l’expérience de cette fraction de seconde qui échappe à notre contrôle et le met sur la route de la vie qu’il désirait. Mais tout acte à des conséquences, et échapper à son passé n'est pas chose aisée.

Il y a bien longtemps, j’avais lu Cul de sac de Douglas Kennedy, et j’en garde un excellent souvenir, celui d’un page-turner qui m’avait poussée à boucler ma lecture en un rien de temps.

Malheureusement, alors que je m’étais promis de lire autre chose de lui, je l’avais enfermé dans un tiroir de ma mémoire, me disant régulièrement qu’il fallait que j'y revienne mais ne trouvant jamais le bon moment. Et l’occasion s’est présentée, et elle se représentera sous peu. J’ai adoré ce roman !

L’écriture  nous emmène dans cette course effrénée vers une nouvelle vie. Le début a l’amertume de cette vie qui étouffe Ben Bradford, la suite la vivacité de l’espoir. Ses émotions sont palpables, elles vibrent à travers ces mots, à travers ces situations rocambolesques qui insufflent au roman un rythme qui m’a fait le dévorer.

Ben n’est pas un personnage réellement attachant, mais il est tellement facile de s’identifier à lui. Tout comme à sa femme… Tout comme à Gary…

Et là réside la force de Douglas Kennedy : il a réussi à me faire passer de la tristesse à l’euphorie, de l’angoisse à l’attendrissement en quelques petites pages à peine. Il est vraiment fort…

12 commentaires:

  1. Je n'ai jamais rien lu de cet auteur, mais à présent, j'ai très envie de le découvrir. Merci :)

    RépondreSupprimer
  2. La couverture du livre me dit que ' elle que chose :) ca na pas était adapté au cinéma par hazard ? Et le portait sur l ' affiche me fait penser a Romain Duris .
    Bonne lecture a toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je crois qu'il y a eu une adaptation, que je n'ai pas vue d'ailleurs, avec Romain Duris. Il me semble qu'ils ont tout transposé en France.

      Supprimer
  3. Moi aussi je garde un excellent souvenir de "cul de sac / piège nuptial" Celui-ci je l'ai lu aussi, je me souviens juste que je l'avais aimé...

    RépondreSupprimer
  4. Un de mes préférés! (avec "Rien de va plus", si je ne me trompe pas dans le titre). En tout cas, c'est un auteur que j'aime beaucoup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grâce à toi j'ai ma prochaine lecture, il est dans ma PAL!!

      Supprimer
  5. Je suis ressortie très mitigée de cette lecture (après m'être sacrément ennuyée pendant un bon moment). Comme l'auteur a ses adeptes, et tout, j'ai quand même acheté 2 de ses titres en poche mais, du coup, ils sont paumés dans ma pile à lire, je n'ose pas les attaquer. Un jour. Peut-être...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est rigolo parce que moi j'ai vraiment adoré. Par contre, j'ai enchaîné sur un autre Kennedy, et je crois que pour le moment je passe un peu à côté, trop ressemblant peut-être...

      Supprimer
  6. Je n'ai pas lu celui-ci, j'ai juste vu le film, mais Cul de Sac m'avait bien plu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu le film. J'ai adoré Cul de sac!

      Supprimer