samedi 14 mars 2015

Opposition, Saga Lux, Tome 5, Jennifer L. Armentrout

(Résumé, traduction personnelle) 
   Le monde a changé depuis la nuit pendant laquelle sont arrivés les Luxen.
   Katy n'arrive pas à croire que Daemon ait accueilli ceux de sa race, ceux-là même qui menaçaient de détruire jusqu'aux derniers humains et hybrides de la Terre. Mais la forntière entre le Bien et le Mal est floue, et l'amour est devenu une émotion qui peut la détruire, qui peut tous les détruire.
   Daemon fera ce qu'il faut pour sauver celle qu'il aime, bien que cela implique la trahison.
  La guerre est arrivée sur Terre. Et quel que soit le résultat, le futur ne sera jamais le même pour ceux qui survivront.
----------------------------------
Résumé des Chroniques de la Liste-noire-des-livres-interdits.
Une sombre menace plane sur nos livres-chéris, sur ces ouvrages qui nous transportent jusqu'à pas d'heure dans la nuit et nous font rêver encore et encore dans la journée : les Dieux-de-tous-les-trucs-de-la-mer-et-de-la-terre les ont déclarés « dangereux pour l'humanité », et nous somment, nous, les humbles lecteurs, de les leur livrer. Voici l'histoire de notre rébellion! 
----------------------------------
   Quelque part en montagne. 4H du matin.

 – Bouhhh... C'est fini.... sangloté-je.
J'ai l'impression qu'un poids sur ma poitrine m'empêche de respirer et que l'on m'écrabouille le cœur pour en faire de la purée.
– Ça va aller, ça va aller... me rassure Melliane en me berçant de sa voix mélodieuse.
– Bouhhh, redoublé-je de larmes... Mais c'est vraiment fini, il n'y en a plus après, plus du tout...Niet, nada...
Le vent vient de se lever dans la forêt de pins qui abrite notre expédition. C'est notre première nuit en montagne, et malgré les températures douces de la journée, les nuits sont encore froides. Je n'ai pas fermé l'oeil. J'ai la désagréable sensation d'être un glaçon géant, mais je ne suis pas sûre que cela soit dû à la saison.
L'histoire de Katy et Daemon est derrière moi, et je me sens vide à l'intérieur. Si quelqu'un avait l'idée de taper avec un bâton sur ma carcasse, il n'en tirerait qu'un son creux. Celui du manque. J'ai tellement vibré tout au long de ces cinq tomes, j'ai tellement craint cette fin que j'en ai perdu le sommeil.
– Et tu nous as empêchées de dormir par la même occasion, grommelle Johanne.
Oups, j'ai encore parlé à voix haute...
– Vous ne pouvez pas comprendre, rétorqué-je entre deux hoquets.
Non, elles ne peuvent pas comprendre ce vide profond qui a envahi mon cœur.
– Non, c'est sûr, on ne peut pas comprendre... Ce n'est pas comme si tu n'avais pas pleuré toute la nuit, proteste le Chat du Cheshire.
– Et ce n'est pas comme si tu ne nous avais pas répété pendant des heures que ce tome cinq était une conclusion parfaite à cette saga. De l'action, un rythme enfiévré, un kaléidoscope d'émotions, la peur, l'amitié, la tolérance, l'union, l'amour, beaucoup d'amour... Et Daemon... continue Roanne, une pointe de sarcasme dans la voix.
– Que nous devrions recruter selon toi parce qu'il aime les chats, poursuit Miss Pendergast.
Ah oui, effectivement, j'ai dû un peu divaguer cette nuit.
– Bouhhh, mais c'est fini... Vraiment fini...
– Oui, mais nous avons une mission je te rappelle, me secoue Melliane.
– On a une prophétie, – insiste Roanne– , et on est ici à cause d'elle.
Elle fouille dans la poche de sa veste polaire qui lui remonte jusqu'au nez et me tend un petit bout de papier :
Suivre un sentier sacré il faudra,
Arrêter de respirer vous devrez
Pour terrasser le lion, agneaux vous serez
Libérer les déferlantes vous pourrez
Mais la fin ne sera pas,
Juste le commencement.
– Tu as écrit la prophétie sur un bout de papier ? s'étonne Johanne.
– J'ai une très mauvaise mémoire pour ces trucs-là, alors vaut mieux être organisée. L'organisation est la clé de tout.
Je les regarde à travers mon voile de larmes. La prophétie, notre mission. Il faut sauver la saga Lux et tous les livres interdits. Il faut sauver notre Roanne. C'est pour ça qu'on est ici, dans cette montagne, à suivre ce sentier sinueux qui ne nous mène nulle part si ce n'est au sommet. Et maintenant que j'y pense, la prophétie ne parle pas de sommet. 
– Ça y est, elle divague encore.
Re-oups, fâcheuse manie que celle de parler à voix haute...
– Bon, on fait quoi ? demandé-je en me forçant à recouvrer mes esprits.
Une chouette hulule, le souffle du vent résonne dans les cimes. Il fait très froid. Je referme un peu plus la fermeture éclair de mon duvet. Il est très tôt, nous sommes six sous une toile de tente prévue initialement pour deux, et mon plan ne me semble tout à coup plus aussi brillant. J'ai eu l'idée formidable d'explorer un sentier des cathares. Sentier sacré / cathares, ça me semblait être la clé. Le Chat avait mollement rétorqué que les cathares n'avaient pas le monopole des sentiers sacrés. Rien qu'en France, on pouvait compter ceux de la Bretagne, de l'Auvergne, du Berry (oui, on a des sentiers sacrés dans le Berry!)... Melliane a argué qu'on pouvait étendre cette supposition au reste du monde, à l'Inde, l'Irlande, les Etats-Unis... Mais j'avais envie d'action, comme dans Lux. J'imaginais des combats sanglants comme ceux de mes lectures. Nous en serions ressorties victorieuses, et aurions pu afficher crânement un « Dieux : 0 / Nous :1 ».
– Eh, oh... Melliane me tapote doucement sur le bras et Johanne me tend un pot de Nutella.
– Tiens, mange, c'est bon pour le moral.
J’acquiesce en silence.
– Dites, les filles... Vous croyez qu'il y a des ours ici ? s'enquiert Roanne.
Une ride d'inquiétude barre son front.
– Meuh non, ils hibernent, dis-je autant pour la rassurer que pour me rassurer moi. 
Le bestiaire de notre lutte comporte bien trop d'espèces aux dents pointues à mon goût. Mon fessier ne peut qu'être d'accord.
Un grognement retentit non loin de nous et son écho lui répond. Des bruissements de feuilles, des branches qui craquent..
– Ah ben non, ils n'hibernent pas... Ils font même une petite fiesta...
– J'espère juste qu'on n'est pas l'apéritif, gémit le Chat en refermant la toile de tente d'un geste vif.
Oui, moi aussi...

PS: lu en espagnol! Et non, Melliane, toujours pas en anglais!

24 commentaires:

  1. Oh là là, comme je te sens dépitée d'avoir quitté ces personnages ! Du coup, je suis définitivement curieuse, mais je ne sais pas du tout si c'est le genre de lecture dans laquelle je peux me lancer. Il faudra que je regarde ça de plus près à l'occasion.

    (des ours ? vraiment ? argggggg ! ^^)
    (n'empêche que le nutella, ça nous sauve la vie !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, je suis désespérée, ou presque... J'ai vraiment beaucoup aimé cette saga.

      Pour la tenter, je pense qu'il faut que tu attendes la sortie du tome 2, pour sortir un peu de l'aspect romance, parce que c'est loin de n'être qu'une romance, cet aspect disparaît même ensuite. Il est toujours présent, mais plus au centre, et c'est appréciable.

      Et le Nutella, ahhhh, le Nutella!!

      Supprimer
  2. Ça ne va pas de commencer tes chroniques comme ça ?? J'ai cru que les Dieux nous avaient attrapés !! Et puis bon d'entendre ça toute la nuit, ça va bien aussi ;).
    Mais, en fait, je te comprends totalement : le nombre de fois où j'ai fini recroquevillée en position fœtale parce que j'avais fini un livre totalement bouleversant...
    Donc tout ça pour dire, je vais finir par m'y mettre, à cette série !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais bien cette position fœtale!! Je la pratique aussi régulièrement.

      Non, non, on court plus vite que les Dieux!

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Je vais écrire un roman sur le pouvoir du Nutella je crois! lol

      Supprimer
  4. Je ne connais pas cette saga... Peut-être faudrait-il que je me lance... Je vais y réfléchir!
    Bonne journée!
    A bientôt!

    RépondreSupprimer
  5. Il faut que je lise la fin de cette saga :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette saga est juste géniale! Tu t'es arrêtée où?

      Supprimer
  6. C'est toujours difficile de terminer une saga, après on se plaît à la relire mais quel bonheur qrand on la lit pour la première fois, ça me fait le même effet qu'avec les romans de Sophie Jomain :( J'adore la prophétie :) Perdues en montagne est-ce qu'un mystérieux sauveur (appréciant les chats) va venir nous aider!? hihi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé les Etoiles de Noss Head de Sophie Jomain!

      Supprimer
    2. Ma saga préférée reste Felicitiy Atcock en plus c'est sur les anges :)

      Supprimer
    3. Je ne ai pas encore lu cette saga, mais je suis très tentée. Et en plus, il y a des anges!

      Supprimer
  7. L'anglais bientot !!!! C'est toujours triste de quitter une série qu'on adore, de se dire que finalement ça y est nous n'aurons plus de romans sur ces personnages donc je comprends tout à fait. Donc oui je comprends ce petit vide en toi ! Il faut vraiment que je commence la série !!!!!!!!! Oui je sais il faut. Et des ours ? aie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu parles, je pense encore à Daemon et Katy... J'ai vraiment beaucoup aimé cette série!

      Et oui, des ours. On a un bestiaire énorme!

      Supprimer
  8. Pas du tout lu cette sage, mais j'ai surtout envie de lire tes compte-rendus! :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suis toute émue... Merci beaucoup...

      Supprimer
  9. Moi aussi je suis absolument fan de vos aventures les filles ! Par contre les ours et la Nutella... oups :-O

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Sauver le monde n'est pas une mince affaire, crois-moi!!

      Supprimer
  10. Comment se termine lux, le tome 5 je n'arrive pas a le lire en anglais, je déprime, deamon et katy toujours ensemble a la fin????? :'( s'il vous plait spoilller moi la finnn :'(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée! Pas de spoilers sur la fin! :)

      Supprimer