jeudi 3 juillet 2014

Oscar et la dame rose, Eric-Emmanuel Schmitt

Voici les lettres adressées à Dieu par un enfant de dix ans. Elles ont été retrouvées par Maorie Rose, la dame rose qui vient lui rendre visite à l'hôpital pour enfants. Elles décrivent douze jours de la vie d'Oscar, douze jours cocasses et poétiques, douze jours pleins de personnages drôles et émouvants. Ces douze jours seront peut-être les douze derniers. Mais, grâce à Mamie Rose qui noue avec Oscar un très fort lien d'amour, ces douze jours deviendront légende.

Oscar et la Dame rose, ce sont douze lettres, douze jours de la vie d'Oscar, enfant malade qui vit dans un hôpital.

Douze jours, autant de minutes qui le rapprochent de l'inéluctable, mais qui, grâce à Mamie Rose, sont une vie qui vaut la peine d'être vécue. Les parents, les amis, les premiers amours, un mariage (oui, oui), les relations avec les beaux-parents (re-oui, oui!), les jalousies... Des moments pleins, vivants malgré les circonstances...

Douze lettres de vie...

Douze lettres adressées à Dieu, ce destinataire muet qui a fait rentrer Mamie Rose dans la vie d'Oscar, et Oscar dans la vie de Mamie Rose, et grâce à qui, chacun oublie sa condition.

Un roman très court, mais intense. Encore une fois, une belle leçon de vie de la part d'Eric-Emmanuel Schmitt. Bouleversant... Mais aussi, et cela peut sembler paradoxal au vu du thème, réconfortant. 

On n'a qu'une vie, et il faut la vivre...


20 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oh oui! Et argument de plus, c'est une lecture rapide!

      Supprimer
  2. Je n'ai pas encore lu ce roman, mais l'auteur ne déçoit jamais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi aussi tu aimes Eric-Emmanuel Schmitt? Top!

      Supprimer
  3. ..........................alors vivement août que je le lise.............

    RépondreSupprimer
  4. J'ai quelques titres de l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lesquels? Plus je lis cet auteur, plus je l'apprécie!

      Supprimer
  5. Un livre dont je me souviendrai longtemps!

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir,
    je visite ton blog avec plaisir.
    J'ai beaucoup aimé ce livre de EE Schmitt je voudrais en lire d'autre.
    Amicalement blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta visite! c'est un auteur que j'aime bien!

      Supprimer
  7. J'ai lu ce livre il y a peu (tu me fais penser que je n'ai pas fait ma chronique) et j'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé! Une belle découverte cet auteur! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lirai avec beaucoup de plaisir ta chronique!

      Supprimer
  8. Un autre d’Éric-Emmanuel Schmitt qui figure dans mes favoris. Des lettres touchantes, émouvantes, dans un roman court comme tu dis mais « intense » et « vivant ». Oh oui, on n’a qu’une vie et il faut la vivre.
    Merci de lire d'aussi beaux romans et de nous les faire partager....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sujet est pourtant délicat et fait écho à un sujet douloureux pour moi, la maladie, les hôpitaux (vécu familial difficile), mais j'ai refermé ce court roman avec le sourire aux lèvres. Il te donne envie de voir les choses différemment. C'est un petit bijou...

      Supprimer