mercredi 25 janvier 2017

Les Romanov, Simon Sebag Montefiore

Voici l’histoire intime de la dynastie des Romanov, avec ces tsars et tsarines, touchés par le génie ou la folie, tous attirés par l’autocratie et l’ambition impériale. Cette captivante chronique révèle leur monde secret, leur toute puissance, et raconte comment ils ont construit leur empire de manière impitoyable, au gré des conspirations, des rivalités familiales, et d’extravagances sexuelles.
On retrouve, sous la plume vivante et inimitable de Simon Sebag Montefiore, tous les personnages tonitruants pour qui gouverner la Russie fut à la fois une mission sacrée et un cadeau empoisonné : Pierre le Grand qui tortura son fils à mort, exigeant des membres de sa cour une ivresse permanente tout en faisant de la Russie un grand Empire ; la Grande Catherine qui renversa son mari, conquit l’Ukraine et fascina l’Europe ; Paul Ier, étranglé par les courtisans soutenus par son propre fils ; Alexandre II qui survécut à plusieurs tentatives d’assassinat, et écrivit sans doute les lettres d’amour les plus licencieuses jamais écrites par un souverain.
Dans ce livre où petite et grande histoire s’entrelacent, Simon Sebag Montefiore fait revivre avec une intensité remarquable et un foisonnement d’anecdotes et de détails, les grands moments qui ont ponctué la légende des Romanov. Et dans ce portrait de l’empire c’est aussi la Russie d’aujourd’hui qui se dessine en creux.

Depuis toujours, l'Histoire me fascine, elle éveille ma curiosité et quémande des réponses qui sont parfois difficiles à satisfaire. J'aurais pu d'ailleurs faire des études d'Histoire... Si je lis peu de livres en rapport avec une période passée précise, ce n'est pas par manque d'intérêt donc, c'est surtout parce que rares sont les ouvrages de vulgarisation qui sont à la hauteur. Pour me captiver, ils doivent être approfondis, fouillés, sortes d'archéologues à la recherche du détail qui éclairera tel pan resté jusque-là obscur. Si la minutie n'est pas au rendez-vous, je risque de me sentir flouée, j'ai besoin que le contenu soit à la hauteur de ce qui a été annoncé, sans cela, j'aurais l'insupportable sentiment du temps perdu...

Ce « Romanov » a même dépassé toutes mes espérances, j'y ai retrouvé des accents de la littérature russe que j'aime tant, comme si l'auteur s'en était inspiré pour écrire un roman qui retracerait l'histoire de cette illustre famille.

L'on côtoie tous mes membres de la dynastie, du premier de la lignée, Michel I, davantage passionné par l'horlogerie que par la direction de son pays, en passant par Pierre le Grand qui portera haut l'étendard des Romanov même s'il le teindra de cruauté, sans oublier la scandaleuse Catherine II, digne représentante des Lumières, pour s'arrêter brutalement en 1917, lors de la Révolution.

Simon Sebag Montefiore nous rappelle dans cet ouvrage magistralement documenté que l'Histoire n'est pas faite que de grands noms ou de dates. L'Histoire se construit avec les pierres de sa petite sœur, l'histoire, faite d'anecdotes et de secrets plus ou moins croustillants, plus ou moins honteux, mais tellement humains.


J'ai adoré cette plongée ambitieuse dans un univers que finalement je connaissais bien peu et qui aura su capter mon intérêt comme un très bon roman. Une découverte passionnante ! 

26 commentaires:

  1. J'ai hésité à le prendre celui là ! Je crois que je vais le faire finalement :)

    RépondreSupprimer
  2. J'aimerais beaucoup le découvrir. J'avais adoré le film d'animation Anastasia et je m'étais renseignée sur la famille Romanov. Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si le sujet t'intéresse, alors c'est le livre idéal!

      Supprimer
  3. Je note, il devrait me plaire!
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. C'est tout à fait le genre de livre qui pourrait me plaire! Merci pour la découverte !
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  5. Il me tente bien celui-ci ! Pour l'histoire Russe et les Romanov :)

    RépondreSupprimer
  6. Ce n'est pas un livre qui me tente mais contente que tu ai aimé :)

    RépondreSupprimer
  7. On s'est retrouvée cette semaine pour poster sur les Romanov toutes les deux. J'avais vu passer celui ci aussi

    RépondreSupprimer
  8. Un livre qui a dépassé toutes tes espérances, c'est tentant! Surtout si tu es passionnée de livres historiques, je me fie à ton avis. Merci pour la découverte!
    Bisous et bon weekend Céline

    RépondreSupprimer
  9. J'aime beaucoup également l'histoire des Romanov et ce livre à l'air très intéressant au vu de ta chronique. j'aime beaucoup également la couverture ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle est très réussie. c'est également un joli livre-objet.

      Supprimer
  10. Je viens tout juste de voir un reportage sur Rasputine! Alors ce livre me tente beaucoup pour en apprendre plus sur les Romanov!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, idéal pour en apprendre plus sur eux!

      Supprimer
  11. Une découverte passionnante, pour une famille passionnante !!! Je prends sans hésiter ;-)
    J'espère que cela me poussera à reprendre la littérature russe que j'ai laissé de côté depuis bien trop longtemps, et c'est d'autant plus indigne que je l'adore !!! Merci Céline :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai très envie également de me replonger un peu dans la littérature russe! Un peu de Kourkov (bon, d'accord, c'est l'Ukraine), me tente beaucoup...

      Supprimer
  12. Il me donne bien envie celui-là, j'aime bien les Romanov. J'avais adoré frissonner avec "Le serviteur du Tsar" de Robert Alexander, mais c'était il y a très très longtemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas, mais je note le titre! Merci beaucoup!

      Supprimer